Makeda, reine de Saba

Makeda, reine de Saba

La « Gloire des Rois » c’est avant tout le livre des amours de Salomon et de la Reine du Midi a venue des extrémités de la terre écouter la sagesse de Salomon » (Matth. XII, 42). Le jésuite portugais Balthazar Tellez, qui relate (en 1660) la version éthiopienne de cette rencontre, ne se prive pas d’observer que a personne ne peut trouver étrange que Salomon, qui avait pris pour femme la fille du Pharaon et de plus avait aimé des femmes Moabites, Iduméennes, Sidoniennes et Hétéennes, ait eu envie de goûter à la variété éthiopienne ». Le fruit de ces amours royales sera un garçon qui naîtra au cours du voyage de retour. Il fut le premier à recevoir le nom de Ménélik. Jouant au jeu de ganna avec des garçons de son âge — « au jeu de ganna il n’y a ni maître ni serviteur » — ceux-ci en profitèrent pour l’injurier en disant que personne ne connaissait son père. L’enfant se plaignit à sa mère, qui l’envoya sans atermoyer voir son père Salomon qui, prévoyant, lui avait donné un anneau d’or comme signe de reconnaissance. Ménélik rentra dans son pays pour devenir le premier roi d’Éthiopie d’ascendance israélite. Sa mère proclama que désormais les femmes ne pourraient plus occuper le trône d’Éthiopie.

Épuisé
Catégorie : Pays : ÉthiopieÉditeur : Sépia | Date : 06/12/2001 | 104 pagesEAN : 9782842800567
Partager

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Makeda, reine de Saba”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *