Une enfance comanche

Une enfance comanche

Le 4 septembre 1866, au Texas, la petite Bianca Babb, âgée de 10 ans, était enlevée avec son grand frère Dot par une bande d’Indiens Comanches. Adoptée par une jeune veuve, elle restera pendant sept mois auprès de sa « mère squaw ». Près de soixante ans plus tard, dans les années 1920, elle décida de mettre en ordre la mémoire de cette expérience fondatrice de son existence. Mélange de cauchemars et de rêves d’enfant, les souvenirs que la vieille dame rapporte de la petite fille qu’elle a été au cœur d’un campement comanche — le travail exténuant, les terreurs enfantines, la faim tenaillante, mais aussi les joies, les jeux et les peines — plongent le lecteur dans l’ordinaire d’un monde révolu qui était en train de disparaître. Il existe des centaines de récits de captivité chez les Indiens ; aucun ne possède la vigueur évocatrice de celui de Bianca Babb.

Non disponible provisoirement
Partager

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une enfance comanche”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *